Publié par

La toilette de bébé en mode sain et minimaliste

Les produits « pour bébé » n’ont pas tous une composition clean, exempte d’allergènes et autres composants douteux. Aujourd’hui, nous vous proposons un petit focus sur la toilette de votre petit. Quels sont nos conseils (tout à fait personnels, et issus de nos propres expériences) pour adopter une routine saine et minimaliste pour la toilette de bébé ?

Si nous devions résumer tout en quelques mots, ce serait comme ceci :
« Un minimum de produits, un minimum d’ingrédients ».

Pour le bain et le change :

Nous vous proposons de rester très simple, et d’utiliser des lingettes en coton bio ou en bambou. Pour les humidifier, un peu d’eau ou de liniment oléo-calcaire. Ce mélange d’eau de chaux et d’huile végétale est largement plébiscité par les parents actuels…. Et on valide ! Il permet de nettoyer, hydrater, et c’est un produit naturellement basique qui tempère l’acidité de l’urine.
Par contre, soyez vigilants ! Le liniment est à présent largement distribué, et contient souvent bien plus d’ingrédients que les deux ingrédients composant la recette originale. Faites au plus simple, donc !

Pour les aficionados du talc (à la composition souvent bien douteuse), nous conseillons plutôt l’argile blanche ultra-ventilée (ou kaolin), qui purifie, assainit et répare la peau en cas d’érythème fessier.

Pour la toilette :

Un nouveau-né se salit très peu, et sa peau est particulièrement fragile. Nous vous conseillons donc d’utiliser, pour le bain (et l’éventuel shampooing) un savon surgras saponifié à froid, sans huiles essentielles. Celui-ci laissera la peau de votre bébé bien hydratée (plus que si vous utilisez un savon de Marseille ou d’Alep, naturel lui aussi mais beaucoup plus asséchant).

Le savon « saponifié à froid » est le produit d’une réaction chimique entre une ou plusieurs huile(s) végétale(s) et de la soude caustique. Les savons réalisés en saponification à froid sont naturellement riches en glycérine (issue de la réaction de saponification) ce qui apporte douceur et propriétés hydratantes au savon. On le dit « surgras » quand la quantité d’huile était un peu supérieure à celle de soude et qu’il reste donc dans le savon une part d’huile non saponifiée (environ 5 et 10% environ).

Pour la lessive :

Les bébés ont une peau sensible, fragile et réactive. On ne vous cache pas que le top, c’est de fabriquer sa lessive soi-même, avec un minimum d’ingrédients. Mais nous sommes bien conscientes que ceci n’est pas toujours évident ! L’idéal est donc de se tourner vers une lessive hypoallergénique et éco-label.

L’usage d’adoucissant est déconseillé. Néanmoins, il est toujours possible d’ajouter quelques centilitres de vinaigre blanc dans le tambour ou le compartiment de la machine à laver. Celui-ci permettra d’assouplir le linge, tout en faisant la chasse au calcaire.

A noter que les vêtements achetés neufs devraient être lavés avant tout usage avec une lessive sans allergènes afin d’enlever les résidus de colorants présents sur les petits habits.

 

Nous espérons que ce partage pourra aider quelques futurs ou jeunes parents. N’hésitez pas à partager également avec nous vos trucs et astuces pour prendre soin de vos petits en toute simplicité.